Raccords en plomberie : les points essentiels à savoir

Jan - 24
2020
plomberie

Raccords en plomberie : les points essentiels à savoir

Pour assurer une installation fiable et sécuritaire, le choix des matériaux est un élément primordial. En plus de la qualité de la tuyauterie, l’installation des raccords est aussi à considérer. Quels sont les différents types de raccords de plomberie, comment les choisir et quel est leur véritable utilité, on vous donner ici les réponses à toutes vos questions.

Les différents types de raccords

Il existe plusieurs types de raccords possibles pour rassembler la tuyauterie. Pour commencer, il y a bien sûr les raccords en cuivre qui servent principalement à assembler deux tubes de cuivre. Il présente l’avantage d’être fiable et très solide. Son installation nécessite cependant l’intervention d’un professionnel. Pour cela, vous pouvez faire appel à un Plombier-chauffagiste situé à Namur pour vous aider. Aussi, le raccord cuivre ne s’utilise pas avec le gaz.

Ensuite, on a également le raccord en laiton. Il sert à raccorder deux tubes de matières différentes en les soudant. Il permet aussi l’assemblage de tube en collet battu et le raccordement en robinetterie. Le type de raccord le plus utilisé reste le raccord PVC. Très étanche et facile à poser, il existe en plusieurs configurations selon vos besoins. Le raccord en PER à compression ou à glissement nécessite plutôt un outillage spécifique. Il est fiable, rapide à installer mais reste cependant interdit pour le gaz et doit être apparent.

Pour une installation simple et facile, il y a le raccord rapide. On peut avoir le raccord en bicônes ou américains. Cependant, il n’est pas utilisable pour le gaz et nécessite un changement de bague ou de joint après un démontage. Les raccords à sertir ou en multicouches quant à eux sont utilisés pour les tubes multicouches. Rigide et bien étanche, le raccord à sertir offre également une garantie contre la corrosion. Le seul inconvénient de ce type de raccord est son coût qui est assez élevé.

Comment choisir le raccord en plomberie ?

Le choix des raccords dépend de l’installation que vous allez réaliser. En effet, pour les sanitaires, on utilise principalement les raccords à visser. Vous pouvez avoir besoin d’un raccord mâle, femelle ou mixte. Les raccords à souder sont les plus utilisés pour les sanitaires et le chauffage. Les raccords en multicouches nécessitent quant à elles des raccords à sertir. On doit donc utiliser une pince à sertir pour l’installation de ces derniers.

Les raccords bicônes sont utilisés uniquement pour les tuyaux en cuivre rigides. Pour bénéficier d’une grande fiabilité et d’une étanchéité parfaite sur le chauffage, le raccord à glissement est idéal. Le raccord à compression est plus facile à installer par rapport à ce dernier. Il tire son nom de l’écrasement du raccordement sur le tuyau et nécessite seulement une pince plate.

Il existe également différentes tailles de raccords possibles selon les types d’installations. Pour les lavabos, les éviers et les robinets d’arrêt w.c., les raccords de taille 3/7 ou 12/17 sont adaptés. Les raccords de taille ½ et 15/21 sont quant à eux adaptés au robinet de machine à laver, le lave-vaisselle et les robinets extérieurs. Par contre, pour les raccords d’arrivée d’eau machine à laver, lave-vaisselle ainsi que le compteur d’eau, le raccord de taille ¾ et 20/27 est idéal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *