Bâtiment de trois étages : guide de la construction

Déc - 02
2019
construction maison

Bâtiment de trois étages : guide de la construction

Cela va sans dire que plus une construction comporte des étages, plus le chantier est délicat et nécessite des techniques spécifiques. Il est également vital de bien respecter toutes les étapes de la construction. Cela commence par des études et se termine par la réception technique et définitive de l’immeuble.

Une fondation solide

La construction d’une maison commence par la fondation, et cela, peu importe le nombre d’étages. En effet, il importe d’avoir une fondation solide afin d’assurer la durabilité et la solidité de la construction elle aussi. A cet effet, il est important de tenir compte de la nature du sol afin d’adapter les solutions et les techniques. Ceci dit, cela permet d’éviter les éventuels problèmes liés au sol tels que l’éboulement, l’entassement, etc.

De plus, d’autres études sont également nécessaires notamment la faisabilité du chantier ainsi que les différentes études qualitatives et quantitatives. Pour ce faire, contacter un bureau d’étude à Bruxelles afin d’exposer le projet et connaître s’il est viable ou non. Cela inclut plusieurs paramètres que les spécialistes maîtrisent bien. Ils sont les plus à même à affirmer si le projet souhaité peut bien naître ou s’il y a quelques modifications et réajustements à effectuer.

Il importe également de rappeler que parmi les aspects techniques, il y a également les aspects administratifs. En effet, une construction ne peut débuter qu’après l’obtention d’un permis de construire. Ce dernier requiert certains documents dont il est judicieux de préparer au préalable. Le mieux, c’est aussi de se rendre à la mairie pour obtenir plus d’informations. Avant toute chose, dont même les études, il faut considérer cette étape afin de pouvoir entamer les travaux.

Les étapes de la construction

Les travaux commenceront par une mise à niveau du terrain si nécessaire. Le terrain doit être bien plat pour pouvoir recevoir une construction. Cela inclut le terrassement ou remblayage du terrain. Ensuite, on procède à la construction des murs jusqu’au toit. Cette étape est ce qu’on appelle dans la construction les travaux de gros œuvres. C’est la base, car c’est la partie qui assure la solidité et la durabilité de l’immeuble. C’est une partie technique à réaliser par une entreprise spécialisée.

En outre, il y a la seconde étape qui est le second œuvre. Cette fois, il s’agit des travaux plus spécifiques et détaillés notamment la plomberie, la peinture ou encore la pose des portes et des fenêtres. C’est des travaux interdépendants qui nécessitent une bonne coordination en matière d’intervention des prestataires. A titre d’exemple, la peinture ne peut se faire qu’après la pose des cloisons afin d’éviter de devoir refaire la peinture. C’est une étape organisationnelle et technique également.

Par ailleurs, les travaux de finition sont délicats et nécessitent une grande finesse afin d’éviter de salir ou commettre une erreur. D’une manière générale, cette étape peut se prolonger même après la réception du chantier. En effet, cela dépend vraiment du goût du propriétaire et c’est l’étape la plus sujette à des changements même pendant les travaux. D’autant qu’elle comporte mes travaux de décoration.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *